La récupération de chaleur donne vie à l’énergie perdue

Insuffler une nouvelle vie à la chaleur résiduelle ? C’est ce que nous avons fait pour cette entreprise de traitement des déchets. Nous avons conçu une installation qui capte cette chaleur produite en temps utile pour l’acheminer vers sa nouvelle vie dans le voisinage.

Cette entreprise de traitement des déchets située en Flandre-Occidentale incinère chaque année 65 millions de kilos de déchets qui ne peuvent plus être recyclés ou réutilisés. La chaleur produite était déjà en grande partie convertie en électricité, mais le nouveau réseau de chaleur vient boucler la boucle.

Nous avons conçu une installation disposant d'une plage de contrôle comprise entre 1 et 15 kW, qui tire la chaleur du circuit d’incinération avant de l’acheminer vers les postes de distribution par les échangeurs de chaleur. Nous avons du reste dessiné l’ensemble du trajet en interne et sur mesure, et c’est notre équipe qui l’a construit intégralement. Le réseau de chaleur permet d’éviter chaque année 10 000 tonnes d’émissions de CO2, et a la capacité d’encore nettement améliorer ce chiffre.

Quelque 15 kilomètres de tubes partent des postes de distribution pour acheminer la chaleur vers les bâtiments administratifs de l’entreprise proprement dite, la chaîne de production de l’entreprise voisine, 700 habitations, une dizaine de résidences à appartements et plusieurs bâtiments communaux des environs. Une partie de la trajectoire passe sous la Lys, à 15 mètres de profondeur. Ces conduites ne relevaient toutefois pas de notre mission, mais ont été posées par un partenaire externe.

Nous avons placé l’ensemble de l’installation dans un bâtiment que nous avons fait ériger nous-mêmes. S’y trouve également une installation de secours qui peut prendre le relais en cas de maintenance ou de panne. Ainsi, les entreprises et les ménages raccordés bénéficient d’une chaleur durable, sans perturbations.

 

Propriétés techniques

  • Puissance : 1 500 kW
  • Puissance : 1 100 kW (chaudière de secours)
  • Combustible : gaz naturel (chaudière de secours)
Callens warmterecuperatie
Callens warmterecuperatie