L’ensemble du groupe Callens entame 2021 par un home run en fournissant à Aviko une température fiable pour ses procédés

28 janvier 2021

Cette nouvelle année commence de façon inédite pour le groupe Callens : les trois sociétés sœurs du groupe (Callens, CallensVyncke et Optimum by Callens) unissent leurs efforts pour mener à bien un projet d’ensemble pour le compte d’Aviko, une entreprise de transformation de la pomme de terre. Cette dernière construit un nouveau site de production à Poperinge, et le groupe Callens va fournir toute l’énergie thermique requise par ses processus de production.

Le concept de prise en charge totale prend une nouvelle dimension

Ce projet conforte la position de numéro un de Callens sur le marché du secteur de la transformation de la pomme de terre. Il confère par ailleurs une nouvelle dimension à son concept de prise en charge totale : comme toujours, l’entreprise assumera l’entièreté du projet, de la conception au service après-vente, en passant par l’installation. Au travers de ce projet, Callens repousse encore les limites un cran plus loin.

CallensVyncke livrera une turbine au gaz avec générateur, en ce compris toutes les installations périphériques possibles, pour générer de la vapeur et de l'électricité. Optimum by Callens travaille à la conception d'un système d’oxydation thermique pour lutter contre les nuisances olfactives et faire office de back-up du générateur de vapeur. Callens viendra boucler la boucle en s’occupant tout d’abord de la partie chaleur destinée à assurer non seulement l’intégration complète, mais aussi les équipements auxiliaires destinés à l’équilibrage de l’usine, puis de la partie traitement de l’air, qui constitue la dernière base du home run et mettra au point la climatisation dans les halls de production.

Souci de l’efficacité énergétique

L’entreprise produira 175 000 tonnes de frites surgelées et 11 000 tonnes de flocons de pomme de terre par an sur le site de Poperinge. Une quantité qui nécessite de se soucier encore davantage de l’efficacité énergétique. À cet effet, Callens utilisera pour la climatisation la chaleur récupérée du système d’oxydation thermique d’Optimum by Callens. CallensVyncke, quant à elle, acheminera l’excédent d'électricité générée vers le réseau public via une cabine de tête conçue par ses soins. Et Optimum by Callens récupérera une grande partie du biogaz provenant du système de purification de l’eau d’Aviko pour faire tourner le système d’oxydation thermique.

Chacun sa spécialité, mais l’union fait la force

« Ce projet prouve qu'une température fiable pour les processus industriels n’a pas de limites, explique Windy Moerman, le CEO du groupe. Chacune des sociétés sœurs a sa propre spécialité et dispose donc de connaissances approfondies dans son domaine. En unissant nos forces, nous transcendons nos connaissances et nous sommes à même d’offrir au client une forme extrême poussée de prise en charge totale. »